En naviguant sur ce site vous acceptez que nous utilisions des cookies pour mesurer notre audience, vous proposer des fonctionnalités sociales, des contenus et publicités éventuellement personnalisés.

Pourquoi un musicien doit-il consulter un ostéopathe ?

Les musiciens sont de grands sportifs, mais peu d’entre eux s’en rendent compte. Le corps de ces derniers est mis à rude épreuve lors de chaque entraînement, audition, concours, concert. Et souvent depuis leur plus jeune âge. Un instrument demande des heures et des heures d’entraînement, et donc des heures de maintien de posture, de micro-mouvements, de pressions digitales et pour certains de port de charge (leur instrument),  ce qui n’est pas sans conséquences au niveau de leurs articulations, de leurs muscles, de leurs ligaments.
 
Contrairement aux idées reçues, le stress est très présent dans cette catégorie professionnelle (préparation d’un concours, d’un concert, etc.). De plus la profession de musicien est un métier de scène, et pour certains cela peut être synonyme de « trac ».
 
L’ostéopathie peut permettre de soulager ou même éviter les troubles musculo-squelettiques. Elle peut aussi vous aider au niveau du stress et du « trac » pour vous permettre d’être au maximum de votre performance musicale.

Pour les musiciens les motifs de consultations en ostéopathie les plus fréquents sont :
 
Neuro-musculo-articulaire : Tendinite, torticolis, NCB (névralgie cervico-brachiale), lombalgie, sciatique, dorsalgie, coccygodynie (douleur au coccyx), douleur costale (aux côtes), épicondylite, dystonie de fonction, syndrome du canal carpien, paresthésies.

Prévention :

Bilan ostéopathique tous les deux mois
Bilan ostéopathique après une période de concours
Bilan ostéopathique après des tournées intenses
Un à deux mois après une chirurgie, pour éviter les adhérences de la cicatrice

ORL / Ophtalmo : Céphalées à répétition, migraines ophtalmiques, migraines, sensation d’oreille bouchée, acouphènes, hypoacousie.

Sommeil / Comportemental : Stress, trac, anxiété, manque de concentration, troubles du sommeil.

Violonistes / Altistes : Bruxisme, douleurs au niveau de l’ATM, douleur au niveau de la mâchoire.

Instruments à vent : Augmentation de l’ampliation thoracique, points de côté, douleur au niveau de l’articulation métacarpophalangienne du pouce, dystonie musculaire au niveau des lèvres.



 

Découvrez la galerie photos